Parce qu'on s'y intéresse quand même un peu...
#425524 par theobrendel
23 Mai 2019, 09:13
Depuis que j'ai capté comment voir quel familier j'ai déjà capturé ou non, et qu'elle recette d'alchimie j'ai déjà réaliser ou non, c'est beaucoup plus simple ! Me manque une vingtaine de recette, le combat final du tournoi de salomon et je l'aurai le salaud ! Environ 95h pour l'avoir ce $%*%µ$ de platine de Ni no Kuni :lol:

Master, je prépare une bonne grosse review sur le jeu, histoire de t'en lever l'envie :D
#425557 par theobrendel
24 Mai 2019, 14:35
Il est enfin tombé ! Vu que la PS3 n'immortalise pas le moment comme sa petite sœur, j'ai pris une bonne vieille photo dégueulasse à la mano :lol:

Image

J'ai fini le jeu en 50h lors de ma première run en 2013, et il m'a fallu 48h de plus pour obtenir son trophée platine. Maintenant que j'en ai vraiment fait le tour, je vais pouvoir vous parler d'un incontournable de la PS3, et d'un incontournable des J-RPG.

Notre aventure commence à Motorville, une petite bourgade où Oliver vit d'amour et d'eau fraîche jusqu'à son départ pour le Ni no Kuni, un autre monde étrangement lié au notre. Si la direction artistique et la vue isométrique de Motorville empêchant la caméra de bouger est assez banale, la découverte des nouvelles contrées que propose le monde imaginaire de Ni no Kuni est géniale en plus d'être sublime. La carte du monde est plutôt jolie, mais les villes, les donjons et les zones à explorer sont extrêmement détaillées, colorées et vivantes, au point de croire jouer dans un dessin animé. D'ailleurs, les cinématiques sont de vraies séquences animées, à l'inverse de 99% des productions actuelles qui n'offrent que du in-game. On l'a tous rêvé, Ghibli et Level-5 l'ont fait. Cette immersion permet de voyager avec Oliver et ses amis dans un monde nouveau totalement imaginaire qui dégage une magie rarement vu dans un jeu, où l'on veut découvrir chaque zone, chaque recoin de carte et chaque détail de l'histoire du monde et de ses personnages pour faire face à un scénario bien ficelé et plus touchant et mature qu'il n'y parait.

Si pour l'instant, tout n'est que rêverie et compliment, c'est bien le gameplay qui mettra un bémol à cet enthousiasme débordant, bien que pour ma part je ne le trouve pas franchement horrible. Le principe fondamental est simple, on combat des familiers, on les capture et on s'en sert pendant nos combats avant de pouvoir les faire évoluer. Exactement le même principe que Pokémon, dans le fond, car quand dans la forme, c'est plus chiant. On retrouve le principe d'expérience comme dans tout RPG, ainsi que des objets, les perlettes et perles leur permettant d'évoluer en une nouvelle créature quand son niveau le permet. Mais un système très complexe lié à la nourriture vient ternir le système d'évolution. Il faut nourrir les familiers avec les ingrédients qu'on trouve sur la map et dans les coffres pour augmenter leur caractéristique comme la force, la défense ou la magie. Tout type de nourriture fera augmenter la satiété du familier qui devra combattre pour avoir de nouveau faim, et selon le type de nourriture, l'affinité avec le familier augmentera également. Et c'est cette affinité qui permet de monter les caractéristiques des familiers. Bref, un beau bordel où on tourne un peu en rond (surtout quand on veut le platine).

Décortiquons maintenant le système de combat, lui aussi perfectible. Soit on combat avec un familier et ses compétences, soit avec le personnage principal et ses compétences. Il faudra donc switcher entre les deux pour utiliser certaines compétences, notamment quand le familier est centré sur l'attaque et que seul Oliver pourra effectuer des soins : c'est bien relou ! Ajouté à ça que certaines attaques sont longues à déclencher et potentiellement annulable par l'ennemi (vos PM ont quand même disparus), plus le fait que vos familiers, s'ils sont au milieu du combat, empêchent les autres d'atteindre leur cible... ça pourrait vraiment en refroidir quelques uns. L'alchimie est aussi de la partie, mais je m'en suis très peu servi car peu utile et mal utilisée à mon goût (on perd nos aliments s'ils ne font pas partie d'une recette). Concernant les quêtes annexes, c'est du solide. Quête express vous demandera d'éliminer certaines créatures, de rendre service aux gens qui peuplent les différents villes de Ni no Kuni, et si les premières sont assez basiques, les dernières sont vraiment plaisantes et demandent une certaine recherche pour les mener à bien. Ça change un peu des quêtes fedex des autres productions et ça fait du bien. Les moyens de transports dans ce monde magnifique ne sont pas en reste car, une marche lente se transformera en marche rapide après un certain nombre de quête effectué, on obtiendra après quelques heures de jeu un bateau, et vers le milieu de la partie on pourra se balader à dos de dragon pour le plus grand bonheur des petits (mon fils de 3 ans l'adore), comme des grands !

Comme je disais au début, j'ai mis 50h pour voir le bout de l'aventure principale en faisant quelques quêtes annexes et en farmant un peu car certains bosses sont biens corsés. Même si on apprend encore quelque truc en continuant sa partie après l'avoir fini, c'est pas indispensable. Et quand on veut seulement terminer le jeu de cette façon, Ni no Kuni est un chef d'oeuvre. Si on veut le faire à fond, Ni no Kuni est vraiment casse-couille.

Obtention du platine :
Après 50h de jeu j'ai débloqué 30% des trophées, mais j'ai fait l'aventure sans penser une seule seconde au platine car ça ne m'a jamais intéressé. Si j'avais su, j'aurai peut-être pu m'épargner les 50h supplémentaires qu'ont nécessité l'obtention du fameux platine, car il y a deux trophées qui sont tout bonnement bien trop chronophage :

- Le trophée le plus long vous demande de capturer 250 familiers différents, donc dès que vous avez le sort Sérénade pour Myrta, capturez tous les familiers que vous pouvez. Ensuite, gardez-vous quelques familiers à faire évoluer normalement pour les combats, et faites évoluer les autres dès que vous en avez la possibilité, et changez-les par des nouveaux lorsqu'ils ont atteint leur ultime évolution. Rendez-vous dans le bestiaire pour savoir quel familier vous avez déjà capturé ou non vous sera d'une très grande aide. Ne faites pas la même erreur que moi, j'ai découvert au bout de 25h de farm que le petit cœur rose à côté d'un familier signifiait qu'on l'a déjà capturé.

- Le trophée de l'alchimie est aussi très lourd. Il y en gros un dizaine d'ingrédients rares à voler avec un taux de loot dérisoire, et ça rend franchement dingue. Mais c'"est un trophée qui reste quand même bien moins long que celui du dessus. Petit tips : pour voler un ingrédient rare, il faut balancer une grosse attaque avec Oliver (Fulgur) pour espérer faire apparaître une Orbe jaune et pouvoir voler à coup sur l'ingrédient avec Faco. Ca vous sauvera des heures de farm inutile.

La plupart des autres trophées s’acquièrent en jouant, et si vous êtes passés à côté de certains pendant votre première partie, ils ne seront pas compliqués à avoir plus tard, contrairement aux deux du dessus. Dernier petit conseil, pour gagner rapidement de l'expérience, allez sur le chemin du cabri pour farmer les Tokododo.

Maintenant que j'ai fini, je vais enfin pouvoir ranger ma PS3 dans son bel emballage collector à l’effigie de Ni no Kuni justement. Je la remet ici car je la trouve vraiment magnifique.

Image
#425570 par Masterlord
24 Mai 2019, 21:24
J'ai terminé A Plague Tale : Innocence, dernier walking simulator en date sur PS4 par les bordelais de chez Asobo Studio. Le premier trailer de 2017 m'avait intrigué puis le jeu était complètement sorti de ma tête jusqu'à ces derniers jours ou il était impossible de passer à coté tellement la presse JV française en parle (cocorico). L'ambiance me plaisait beaucoup mais je ne comptais pas le prendre car les walking simulator c'est pas vraiment ma came, puis Auchan est arrivé avec son prix de lancement indécent et j'ai sauté le pas.

Je vais pas cracher dans la soupe, c'est une bonne expérience, surtout de la part d'un "petit" studio (je suis pas dans le secret des dieux mais j'imagine que le budget était pas phénoménal). Sa grosse réussite c'est l'ambiance, que ce soit sur la partie graphique ou sonore, les designs et personnalités des personnages sont bons aussi, pas tous mais y'en a de très réussis et bien sur les rats. On ressent le coté "petit studio" dans les détails par contre, les animations des personnages sont vraiment limite et la gestion des rats à l'écran est "wow" et "cheap" à la fois, "wow ça grouille" la première fois puis à "ouais c'est juste une ombre avec une texture de rats" au fur et à mesure.

Coté gameplay c'est mouif, on est dans de l'infiltration vraiment vraiment pas terrible avec des mécaniques , 100% jeu video qui te sors du truc jeter des pots derrière un garde ou jeter un callou dans une caisse remplie de ferraille posé là juste pour ça pour détourner l'attention c'est plus possible sérieux. Le seul moment ou ça se rapproche de Metal Gear Solid c'est la phrase "C'est quoi c'bruit !?" que prononcent les gardes, franchement je me demande si c'est pas un vrai clin d'oeil tellement l'intonation est exactement la même que celle du jeu PlayStation, ça m'a fait délirer tout le long. Outre l'infiltration il y a aussi des phases d’énigmes qui finissent par se répéter à force. Il propose un peu plus que ce que peuvent proposer les autre jeu du genre mais ça reste pas super intéressant.

Enfin pour ce qui est de l'histoire je suis plutôt mitigé, je m'attendais à quelque chose de réaliste et j'ai été déçu par la tournure fantastique du jeu, de manière globale le jeu perd toute crédibilité à partir du chapitre XIII où :

Hugo, qui a cinq ans rappelons le, s'enfuit seul du château qui sert de refuge aux "orphelins" (qui est infesté de rats la nuit qui plus est) pour partir à la recherche de sa mère.

Et plus l'intrigue avance moins elle répond aux questions que l'on se pose, pire elle en soulève de nouvelles qui remettent en cause la situation initiale du récit.

- Pourquoi la mère d'Hugo cherche à ralentir la macula au final si cette dernière n'est pas une maladie et n'a aucun "malus" sur ce dernier ?
- Pourquoi les rats apparaissent au final ? Et pourquoi disparaissent-ils à la fin ?

Bref une fois le jeu terminé l'histoire semble avoir du mal à tenir debout, ce qui est dommage car ça le rendra plus oubliable qu'autre chose. C'est indéniablement un jeu qui va périmer très vite de par sa nature de walking simulator, à faire maintenant ou jamais donc.

theobrendel a écrit:Master, je prépare une bonne grosse review sur le jeu, histoire de t'en lever l'envie :D

J'arrive après la guerre mais c'est impossible vu que je ne lis rien (ou très rarement) sur les jeux que compte faire. Donc je suis condamné à l'essayer. :mrgreen:
#425574 par Kikosaurus
25 Mai 2019, 09:00
Tu me donnerais presque envie de l'essayer avec tes histoires de référence appuyée à MGS1. C'est malin maintenant j'ai envie de refaire MGS1. Bien joué Master.

Masterlord a écrit:Bref une fois le jeu terminé l'histoire semble avoir du mal à tenir debout

Ce qui, dans un jeu où l'on ne fait que marcher, pose naturellement de gros problèmes :mrgreen:
#425702 par Gr1cheux
29 Mai 2019, 17:37
J’ai enfin terminé Sekiro.

Finalement c’est pas si dur, une fois le gameplay assimilé ça va tout seul, même le boss de fin devient assez simple très vite.

Maintenant NG+ et platine !
#425729 par theobrendel
30 Mai 2019, 17:24
Il me botte de plus en plus ce Sekiro ! Vivement que j'ai fini la dizaine de jeu que j'ai à faire avant lui :whistl:

Maintenant que j'ai fini Ni no Kuni, j'ai attaque Nier Automata. Premier contact sympa sans que ce soit ouf. J'arrive jusqu'à un espèce de boss, je meurs, je me dis boarf c'est bon à la prochaine je le bute et... Le jeu te fait recommencer à zéro :mrgreen:
#425738 par Goldlink
30 Mai 2019, 23:29
Je viens de finir Pang Adventures (récemment paru sur Switch), un excellent jeu d'arcade (des tableaux, du scoring, de la rejouabilité, comme on aime !) développé par le studio français DotEmu (suite du jeu japonais des années 80 conçu par Kihaji Okamoto) bien prenant à deux.
Image
#425742 par theobrendel
31 Mai 2019, 08:52
J'ai joué 3h à Nier Automata hier, et j'ai l'impression fait partie des jeux bourrés de défauts, mais qui donnera sur la globalité un très bon jeu. J'espère ne pas me tromper, car y a un petit quelque chose qui se passe avec ce jeu que j'arrive pas à déterminer.
Je trouve qu'il est entre le nul et l'excellent.

C'est mon premier jeu sur PS4 pro, du coup je sais pas si ça vient de là, mais le jeu est d'une netteté et d'une fluidité vraiment folles.
#425743 par Arvester
31 Mai 2019, 09:18
On gomme vite les défauts, le scénario rattrape tellement tout que rapidement rien d'autre n'importe. Ah, et faut faire le newgame +. Impérativement.
#425751 par XavArcade
31 Mai 2019, 17:46
theobrendel a écrit:C'est mon premier jeu sur PS4 pro, du coup je sais pas si ça vient de là, mais le jeu est d'une netteté et d'une fluidité vraiment folles.


je ne pense pas... (sans certitude, d'autres experts donneront leurs avis)

Par contre, j'ai remarqué que ma ps4 500go fonctionnait bien mieux depuis que je l'ai formatée.
Donc si ton ancienne console était remplie et non formatée depuis un moment, ça peut venir de là.

Pour Nier automata que j'ai fini à 100%, j'ai trouvé le jeu bon mais lassant.
#425753 par Masterlord
31 Mai 2019, 18:26
NieR Automata est en 1080p60FPS sur PS4 Pro, mais il est aussi fluide sur PS4 classique il me semble, seule la résolution est améliorée (900p60FPS sur la basique de mémoire). Je ne sais pas si il a été patché depuis mais au lancement y'avait pas mal de micro-freezes quand on parcourait l'open world sur Pro.

T'as fait le premier NieR ?
#425754 par theobrendel
31 Mai 2019, 18:44
@arvester : oui j'ai vu ici et là qu'il fallait faire toutes les fins. C'est juste ce que je déteste dans un jeu ^^ j'espère que les autres runs sont pas trop longues

@master : non j'ai pas fait le premier. J'en ai envie maintenant, j'aurai du l'acheter quand il était à 7 balles sur le store de square Enix :facepalm:

Merci pour les précisions sur les versions ps4/pro.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Lloz07 et 2 invités