Le Forum des cartoucheurs* : Discussions générales sur les jeux et consoles rétros.
*cartoucher : action jouer à des jeux rétros
#423166 par theobrendel
05 Fév 2019, 01:35
Ne réussissant pas à mettre la main sur Alleyway à cause de sa rareté et de son prix, je l'ai testé en émulation et j'ai bien fait. J'étais sur de me régaler avec ce arkanoid-like, style que j'adore, mais il est au final bien trop pauvre par rapport à son modèle. Il n'apporte rien de neuf dans le gameplay ni dans les différents tableaux qui se révèlent être un enchaînement de 3 niveaux identiques par 3, où la seule difference entre chaque niveau est qu'ils bougent dans des sens différents.

Bref un jeu de la wishlist en moins, c'est pas plus mal :mrgreen:
#423175 par Gunpei
05 Fév 2019, 14:44
Un des rares jeux revendus à l'époque. Il est très pauvre en effet. Il est juste sympathique quand on aime les casse briques. En même temps, je n'aime pas. :mrgreen:
#423224 par Bouli
06 Fév 2019, 22:41
Andro Dunos, ça c'est fort de fruits !
#423326 par Acerbatus
11 Fév 2019, 02:25
Wesh !

Pour ma part j'ai commencé il y a environ une semaine Advance Wars 2 : Black Hole Rising et j'accroche encore plus que Dark Conflict :mrgreen: .

Déjà j'aime beaucoup le ton du jeu qui prend le thème de la guerre de manière très décalé . Les personnages sont vraiment attachants et marrants , même les méchants qui .... font des trucs de méchants sont sympa . Puisqu'on parle des personnages , j'apprécie beaucoup le fait que chaque généraux ait ses propres caractéristiques aussi , en tout cas de manière beaucoup plus accentués que dans Dark Conflict , ça apporte un peu de diversité dans le gameplay .
Le map design est excellent aussi , à chaque fois bien adapté pour mettre en valeur ton général ou inversement , en lui proposant une situation fortement désavantageuse qu'il faudra surmonter en trouvant une stratégie .
Et enfin dieu merci, le tutoriel est clair et court , parce que Dark Conflict et son tuto qui dure tout le jeu , c'était franchement pénible !

Bref pour le moment je suis en train de faire les missions de Yellow Comet , le jeu commence a être un peu plus difficile ^^ ( saleté d'Adder :chainsaw: )
Petit plus aux musiques qui sont cool aussi , sur ce je vous laisse donc avec le thème de Sensei pour vous donner un peu la pêche demain matin :mrgreen:

#423345 par rezga55
12 Fév 2019, 14:55
En parlant de Advance Wars, qui ici à testé WarGroove ? je me tate ... mais les retours ont l'air plutôt bons.
#423346 par Arvester
12 Fév 2019, 15:01
Je me tâte aussi. Mais je n'ai tellement plus le temps de jouer... J'ai commencé Resident Evil 2 samedi et j'ai juste été jusqu'au début du commissariat (le bureau de Léon). Mais il faut préciser que j'ai perdu une heure à corriger les bugs... De base la version pc se lance dans la plus grande résolution possible, non supportée par mon écran.
#423789 par Kikosaurus
06 Mar 2019, 14:43
Shenmue. (Spoilers) (Je l'ai re-re-refini récemment donc je poste sur ce topic, mais bon, c'est peut-être pas forcément le lieu.)

C’est mon jeu vidéo préféré. Favorite game of all time comme on dit sur Youtube. J’y ai joué pour la première fois quand j’avais 15 ans et la claque fut monumentale. Preuve que j’étais pas hypnotisé par les graphismes révolutionnaires : c’était en 2011. Shenmue avait une tête de jeu PS2 moyen.

Encore plus étonnant, c’est que ce soit Shenmue en particulier qui ait frappé si fort. Durant ma grosse période rétro j’ai fait beaucoup de jeux semi-obscurs, suffisamment connus pour qu’un site se fende d’une rétrospective à peu près élogieuse mais pas assez pour être réédités sur le PSN au début des années 2010. Xenogears, Mother 3, Grim Fandango, Radiant Silvergun, vous voyez le genre. Shenmue a plus ou moins tous leurs défauts : un gameplay vieillot, des puzzles et des mécaniques à la con, un doublage raté. Et pourtant.

Et pourtant j’ai tellement adulé Shenmue dès le début que je l’ai fait en émulation avec la moitié des graphismes qui ne s’affichaient pas correctement et la sauvegarde qui s’effaçait toute seule une fois sur six, puis je l’ai refait la semaine suivante sur une Dreamcast fraîchement importée par colis postal. La suite se compte en centaines de messages suce-boules sur ce forum. Skate, Masterlord, denez, encore désolé pour cette triste époque, mais pour parler ricain, being 15 is one hell of a drug.

J’aimerais bien arrêter ici le 3615 my life et faire une petite review en mode « Jouez-y ou jouez-y pas ? » mais j’en suis fondamentalement incapable. Parce que la réponse à cette question, j’en suis convaincu, c’est : ça dépend. Ca dépend de vous.

Le problème insoluble de Shenmue, c’est le décalage énorme entre ce qu’est le jeu et ce qu’on dit qu’il est. C’est un jeu pour marginaux markété comme un triple A, un simulateur de Japon urbain des années 1980 hypé comme le Red Dead Redemption 2 de son époque. Forcément ça laisse des traces. 20 ans après c’est encore « un jeu révolutionnaire qui a inventé l’open world ». Oui sauf que c’est faux. Shenmue a été « révolutionnaire » deux ans, jusqu’à GTA 3, après c’était fini. Il a juste inventé l’idée du monde ouvert en temps réel. Tout le reste : les missions, les objectifs, les différents quartiers à visiter, tout ce qui a conditionné les 20 années suivantes du jeu vidéo à gros budget, c’est GTA. Derrière c’est mignon de citer Shenmue en précurseur sauf que Léonard de Vinci est rarement cité comme l’inventeur de l’aviation.

Shenmue est un jeu de niche. Un jeu chiant. Un jeu où on attend qu’il se passe des trucs et où on trompe cet ennui avec 8000 activités annexes sans aucun intérêt (sauf le mini-jeu de fléchettes, jtd tmtc bb). Un jeu au budget pharaonique dont le dernier tiers est un EuroTruck Simulator sous morphine. Le vrai secret de Shenmue, qui fait que j’y joue encore dix ans plus tard avec un bonheur sans égal, c’est que ça détend.

Ca détend, nom de Dieu. C’est reposant. La culture du JV est intégralement tournée vers la performance maximale, l’accomplissement d’objectifs en un temps record avec un hi-score toujours plus faramineux. Shenmue s’en branle. Va nourrir un chaton. Pourquoi ? Et pourquoi pas ? Ecoute de la musique in-game. Achète des figurines. Pas pour débloquer une quête annexe trop ouf après avoir acheté 72 figurines dans le bon ordre, juste comme ça. Pour voir. Peut-être elle sera trop stylée. Peut-être ce sera un cube vert. Va demander au pizzaiolo de t’apprendre à parler italien. Ca ne sert à rien. Deux heures de Shenmue, ça devrait être remboursé par la sécu contre l’hypertension.

Sauf que se détendre c’est bien, mais dormir ça détend aussi. Et ça ne coûte pas 47 millions de dollars. Cet aspect zen n’arrive à m’intéresser que grâce à l’incroyable niveau d’immersion (promis, je me flagelle pour avoir utilisé ce mot) atteint par le jeu. J’ai longuement réfléchi à pourquoi Shenmue est le jeu le plus immersif que je connaisse et j’ai des éléments de réponse.

C’est un jeu avec un extrême souci du détail, sauf que ce souci du détail n’est mis au service d’aucun game design particulier. Dans la plupart des jeux, les PNJ qui servent à rien (i.e qui donnent pas d’objet ou de quête) ont un dialogue scripté qui « construit » l’univers. C’est une forme de game design, ça « rend le jeu plus immersif ». Dans Shenmue, s’ils servent vraiment à rien, ils disent juste « eh déso mec, j’ai pas le time » et ils tracent. Ou des fois, ils disent un truc marrant. Mais pas toujours, parfois. Beaucoup plus proches de gens normaux en fait. Par souci de game design encore une fois, on s’attendrait assez logiquement à avoir 5-6 modèles 3D réutilisés un peu partout pour faire bouche-trou. Sauf qu’il y a 300 différents modèles de PNJ dans Shenmue. Maximum 30 font avancer l’histoire. Pourquoi se faire chier à modéliser 270 personnages sans intérêt pour l’intrigue ? Et pourquoi pas ?

Et puis bon y a une histoire digne des pires films des années 70 à base de vengeance et de miroir magique, donc pour moi qui ai grandi avec des westerns spaghettis sur la télé familiale les dimanches après-midi je suis en terrain connu, je prends tout, le doublage farci surjoué à mort, les twists qui n’en sont pas et le combat final à 1 contre 70. Mais ça à la rigueur c’est la cerise, le petit plus produit, tout le monde n’est pas fan de Djangoooooooo (déso fallait que je la place celle-là).

Je trouve ça invraisemblable qu’un jeu aussi bordélique arrive à trouver un équilibre parfait. C’est un jeu de niche vendu comme un blockbuster. Un simulateur de vie d’adolescent entrecoupé de scènes d’action surréalistes. Une histoire de vengeance et de démons millénaires ponctuée de dialogues sur comment c’est dur le baccalauréat. Une bande-son qui passe à l’aise de la musique traditionnelle chinoise au hard rock dégueu. Tout ça réuni dans un gloubi-boulga dont l’idée dominante est « on s’en branle, mais on aime ce qu’on fait ». Et c’est cette passion, aveugle, évidente, qui soulève ce merdier à bout de bras.

Essayons donc de revenir à la question initiale : faut-il ou pas jouer à Shenmue en 2019 ? Bof. C’est un fossile, un OVNI dont la bizarrerie et les défauts ne font que grossir avec les années. Il n’y aura plus jamais un autre jeu comme Shenmue ; même Shenmue 3 sera modernisé un minimum, vous verrez. Si vous êtes un peu curieux, lancez une partie, jouez-y une heure pour voir ce que c’était. Si vous trouvez que c’est chiant comme la pluie, arrêtez tout, ne vous forcez pas à aller au bout pour avoir de la street cred sur Kotaku. Si vous sentez confusément que quelque chose vous accroche, allez-y. Au pire des cas (ou au meilleur, tout est question de point de vue), vous pourrez vous marrer devant le taux ahurissant de nanardise au mètre cube. Au meilleur des cas, vous emmerderez tout un forum.
#423810 par Kikosaurus
07 Mar 2019, 21:47
Putain évidemment c'est les cadors qui répondent. Coeur sur vous les mecs :lovelove:

@denez : je rejoue un peu ces derniers temps (l'avantage d'avoir emménagé dans une coloc avec une PS4). Y aura des ptits pavés à l'avenir sur les jeux auxquels je joue, par exemple j'ai fait le remake de Resident Evil récemment, énorme claque. Une leçon de game design. Je l'ai fait trois fois d'affilée sans trembler. Mais ouais le pavé sur Shenmue c'est sorti tel quel, huit ans sur le forum et 5000 messages qui culminent sur ce post :mrgreen:

@Master : mais en fait MGS2 c'est bien ou pas ?

@Skate : jtd bb presque autant que le mini-jeu des fléchettes.
#423811 par Masterlord
07 Mar 2019, 23:17
C'est sûr que si t'avais emménagé dans une coloc avec une Xbox One ça aurait été plus compliqué.
On attend le retour sur RE2 maintenant, ou tu parles peut-être du remaster du remake du premier.

Kikosaurus a écrit:@Master : mais en fait MGS2 c'est bien ou pas ?

I hear it's amazing when the famous purple stuffed worm in flap-jaw space with the tuning fork does a raw blink on Hara-Kiri Rock.
#423819 par theobrendel
08 Mar 2019, 13:45
J'ai découvert Shenmue en 2013 sur Dreamcast et j'ai vraiment adoré. Preuve que les jeux vraiment excellent peuvent être découvert bien après leur sortie sans perdre la saveur qu'il pouvait avoir à leur époque.

Sinon je suis arrivé à 999 lunes à Mario Odyssey sans avoir la lune du beach volley, c'est un peu con. Je voulais acheter les lunes manquantes avant d'attaquer la dernière épreuve, mais pas besoin pour boucler les 999 en fait.
Ça va être compliqué de se motiver pour l'avoir cette dernière :mrgreen:

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités