Les news du retrogaming sur le web ou ailleurs, une info cool à partager ? Un évènement à recommander ? Ça se passe par ici ! Vous pouvez aussi tenir l'actualité de votre site ou blog.
#417431 par Goldlink
28 Juil 2018, 23:42
Je suis en train de lire Original Sound Track, Les albums indipensables de jeux vidéo de Rémi Lopez, et je dois avouer que je suis un peu circonspect. C'est typiquement le genre d'ouvrage qui n'est qu'une vue subjective d'un sujet, sans trop de recherche ou d'approfondissement et avec beaucoup d'avis subjectifs au détriment de l'objectivité historique. On sent le jeune âge de l'auteur (qui n'a pas connu les années 80) dans le choix des albums (essentiellement d'après les années 2000), son goût immodéré pour les genre populaires (hip hop, rock, électro) et la très faible quantité de musiques chiptune, c'est à dire avant l'ère 32 bits. Sur 100 BO ça se résume à 4 jeux des années 80 (Gradius, Darius, Ys et Megaman) et à 7 jeux 16 bits (Donkey Kong Country, Final Fantasy VI, Secret of Mana, Super Mario World, Thunderforce IV, Turrican, Zelda III) dont un seul jeu Megadrive et 1 seul jeu Amiga. Pourtant l'Amiga a marqué les esprits pour sa scène musicale ! Pas un seul jeu Neo Geo, PC Engine ou Mega CD, alors que ces dernières consoles ont souvent profité d'un son CD et de bandes originales magnifiques et ont en tous cas marqué l'Histoire du jeu vidéo par leur aspect inédit.
Même sur l'ère post-32 bits, il y a plein de manques notamment sur les partitions purement symphoniques, qui n'ont pas l'air de particulièrement intéresser l'auteur (Heart of Darkness, Medal of Honor, Lair ? Toutes ces partitions sont pourtant sensationnelles). Mais qui est donc ce Michael Giacchino dont on ne parle absolument pas dans un ouvrage qui se veut recenser les indispensables musicaux du jeu vidéo ? Aucune idée. Tout simplement le meilleur compositeur de jeux vidéos des années 1995 à 2005, et le meilleur compositeur actuel de musique de film.
Pour sa défense, Rémi Lopez a une bien meilleure connaissance des titres de la génération post-128 bits et aborde beaucoup (trop) des titres cultes les plus récents de l'Histoire du jeu vidéo. C'est juste un peu triste que, selon lui, la musique de jeu vidéo semble être née qu'à partir du moment ou le jeu vidéo est passé sur un support disque.
#417433 par Gunpei
29 Juil 2018, 08:47
Franchement, je ne le sentais pas ce livre. Cela me donne l'impression d'être une playlist. Comment peut on faire qu'un seul ouvrage sur un sujet aussi vaste et subjectif ? Qui de surcroît de limite à 100 ost d'où la limitation de 7 titres sur 16 bits. A la rigueur, faire un dossier par génération où machine (où même avec plusieurs auteurs où intervenants). Je n'ai pas lu ce livre et, grâce à toi, je m'en abstiendrai encore plus.
#417434 par Goldlink
29 Juil 2018, 09:57
Moi non plus je ne le sentais pas vraiment, mais bon vu que Pix'n Love faisait 50 % sur tous ses livres, je me suis dit que je devais le tenter. Après, j'ai découvert des BO que je ne connaissais pas, je ne dis pas que je n'ai rien appris et que je ne reviendrai pas vers le livre pour retrouver ces infos. Mais l'ambition du livre de présenter les BO indispensables se mue plutôt en une collection de chroniques sur une centaine de BO récentes au son populaire (rock ou électro la plupart du temps, avec des chansons souvent). Malgré tout, l'auteur démontre un bel éclectisme musical (ce serait difficile autrement quand on aime la musique de jeux vidéo) en passant d'un rock progressif, à une musique folklorique, puis à une musique de survival atonale, ou à une grande symphonie orchestrale.
#417552 par Goldlink
02 Aoû 2018, 19:12
J'ai commencé Console Wars, j'adore; ça se lit comme un roman de l'été, c'est écrit avec un grand sens du récit et c'est vraiment passionnant de se mettre dans la peau de Tom Kalinske (pour le moment, c'est son point de vue qu'on adopte) sur le point de bâtir l'Empire Sega USA.
#417625 par Gunpei
05 Aoû 2018, 11:28
Goldlink a écrit:J'ai commencé Console Wars, j'adore; ça se lit comme un roman de l'été, c'est écrit avec un grand sens du récit et c'est vraiment passionnant de se mettre dans la peau de Tom Kalinske (pour le moment, c'est son point de vue qu'on adopte) sur le point de bâtir l'Empire Sega USA.

Il s'agit du prochain que je vais lire dès que j'aurai terminé l'ouvrage sur FF6. D'ailleurs ce dernier est plutôt bien écrit malgré certaines répétitions à travers les différents chapitre. Surtout lors de la présentation des personnages et des lieux. Aussi peut-être du fait que l'histoire ai été raconté au début du livre. Il reste tout de même agréable à lire.
#417642 par Goldlink
06 Aoû 2018, 10:33
J'ai failli succomber à l'appel de ce Final Fantasy VI, mais je n'ai plus rejoué à cet épisode depuis les années 90, donc j'aimerais d'abord me replonger dans ce jeu avant de le décortiquer avec le livre.
J'arrive sur la fin du premier volume de Console Wars et c'est vraiment édifiant. Un grand morceau de l'Histoire du jeu vidéo se joue dans ces pages. On se rend compte combien cette époque a été un grand tournant pour Nintendo, Sega, Sony, les éditeurs et bien sûr l'industrie toute entière. Pour ne rien gâcher, c'est écrit comme une success story de petits distributeurs qui se sont construits sur les ruines d'un empire autrefois prometteur, mais aussi comme un thriller bourré de suspense, fait de trahisons et de coups de poignard dans le dos. Même si on connaît déjà les grand coups de théâtre, pouvoir les replacer contextuellement dans un grand récit leur donne une importance tout autre en connaissant mieux tous ces personnages (dont la psychologie est bien détaillée) et en ayant mieux à l'esprit le fleuve d'intrigues qui ont convergé vers ces évènements. Une immense partie d'échecs qui a façonné l'industrie videoludique telle qu'on la connaît aujourd'hui.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité