Les Retrogamers se retrouvent au comptoir pour parler de tout et de rien.
#179995 par Arvester
30 Oct 2013, 19:43
Puisqu'on me l'a demandé, je vais faire un petit résumé du fonctionnement de Doom: The Boardgame.

/!\ WARNING: PAVÉ /!\

Pour commencer, le jeu reprend les graphismes et monstres du jeu Doom 3. Pas de pixel en vue donc :wink: La boîte de base, pour une cinquantaine d'euros, offre pas loin de 3,5kg de matos de grande qualité: Plateau modulable composé de sections de couloirs et de pièces en carton, quelques centaines de jetons en carton, un livret de règles, un livret de scénario, 6 dés, une centaine de cartes format carte à jouer ayant différentes utilités et surtout, une centaine de figurines en plastique, un poil plus petites que des Space Marines.
Le jeu est semi coopératif: jusque trois joueurs s'allient pour incarner les Marines et combattre les envahisseurs incarnés par le dernier joueur, qui fait également office de Maître du Jeu.

Tout ça, c'est uniquement la version de base. L'unique extension du jeu, pour 35€ en moyenne, fournit des sections de plateau supplémentaires, des monstres et règles additionnels, et un paquet de cartes alternatif. Il rééquilibre grandement les mécaniques du jeu qui autrement favorisent pas mal le joueur envahisseur.

Le mécanisme du jeu est simple: les marines jouent chacun son tour, puis le joueur envahisseur joue, et rebelotte. a chaque tour, un Marine peut:
-sprinter (avancer son pion de 8 cases dans n'importe quelle direction)
-attaquer (avancer de 4 cases et tirer une fois, dans n'importe quel ordre y compris par exemple bouger d'une case, faire feu, et rebouger de trois cases pour se mettre à couvert)
-décharger (deux attaques sans bouger)
-se préparer (bouger de 4 cases OU attaquer une fois, et gagner un ordre qui lui donnera des possibilités de jeu supplémentaires par la suite)

Pour attaquer, le joueur choisit son arme (il doit posséder à la fois l'arme et des munitions), vérifie qu'il voit bien la cible, compte le nombre de cases de distance, et jette un nombre de dés en fonction de l'arme. Il y a quatre couleurs de dés, rouge, vert, bleu, jaune. Sur chaque dé, on trouve des valeurs diverses: des chiffres pour la portée, des points de dégâts, et éventuellement une munition (ce qui signifie que le tir a utilisé une munition qu'il faut défausser ; si c'était la dernière de cette arme, on ne peut plus l'utiliser tant qu'on a pas retrouvé de munitions correspondantes). Enfin, les dés rouge et jaune ont sur une face une croix, signifiant qu'on a fait un échec critique et que le tir est manqué: évidemment, ce sont les dés les plus intéressants, fournissant le meilleur ratio dégâts/portée. On additionne le nombre de points de portée obtenus, si on a de quoi aller jusqu'à la cible elle se prend le nombre d'impacts indiqués par les dés.

C'est là que ça devient une gymnastique: chaque créature dispose d'une armure, et on fait un modulo des impacts par l'armure: en gros,si un monstre a 3 points d'armure, il perd un point de vie pour chaque tranche de 3 impacts infligés par l'attaque. Les points d'impact restants sont perdus. Donc pour un Chevalier de l'Enfer, qui a 3 points d'armure et 4 points de vie, il faudrait infliger 12 impacts d'un coup pour le tuer en une fois (ce qui est impossible sauf pour le BFG9000 ^^)

Le tour du joueur envahisseur se décompose ainsi:
Il pioche une carte pour chaque Marine, puis peut utiliser UNE carte pour spawner des adversaires hors de vue des marines (c'est là que la notion de placement des joueurs Marines devient cruciale, pour bloquer au max les angles morts et limiter la casse). Ensuite il active tous les envahisseurs un par un. Il peut également jouer des cartes avec des capacités spéciales quand un élément déclencheur est rempli (par exemple quand il inflige des dégâts, ou au début de son tour, etc.)

En plus de tout ça, les marines piochent en début de partie une à trois cartes selon le mode de difficulté choisi, qui leurs confèrent des capacités spéciales: tirer plus loin, faire plus de dégât, soigner, donner des bonus aux autres marines proches, ainsi de suite.

Le plateau, quant à lui, est divisé en secteurs. Quand un marine ouvre une porte qui révèle un nouveau secteur, le joueur envahisseur met en place les sections de plateau correspondantes, les items et monstres, puis lit le texte d'ambiance associé, et le marine continue son tour. On peut trouver des obstacles, des flaques d'acide, et avec l'extension, des zones à l'extérieur (sans air, donc, on est sur Mars !) et des canalisations qui crachent des jets de feu.

Le jeu est fourni avec un livret comprenant une dizaine de scénarios formant une campagne, reprenant grossièrement le scénar' du jeu vidéo. L'extension emmène les joueurs en enfer, tout comme le fait l'extension du jeu vidéo.

Il y a un éditeur de campagnes facile à trouver sur le net qui permet de vraiment exploiter le potentiel du jeu, en permettant l'ajout de règles maison par exemple. a travers les textes d'ambiance on peut donner vie à des décors différents: ma première campagne custom promène les joueurs dans une centrale d'hydroponiques, une tour radio ou un métro interne à la base de Mars, par exemple.


Pour résumer, le jeu est prenant, offre pas mal de sensations (faut voir les éclats quand un joueur fait un échec critique ou réussit un tir perdu d'avance contre toute attente), mais parmi ses principaux inconvénients, je dirais que les parties sont très longues (ça peut rapidement prendre une après-midi complète pour une partie), et le jeu favorise un peu trop le joueur envahisseur quand on joue sans extension...

Si c'est l'univers de Doom qui intéresse, le jeu vaut VRAIMENT le coup. Si c'est les mécaniques de jeu qui intéressent les joueurs sans forcément vouloir à tout prix jouer dans un univers science-fiction, vaut mieux se tourner vers la suite spirituelle de Doom: Descent, Journeys in the Dark, qui développe encore les règles et est bourré d'extensions sympa.
#180032 par Exelo
30 Oct 2013, 22:24
Merci beaucoup pour ses explications ;)
Ça me botte pas mal, sachant que, en effet, c'est vraiment l'univers de Doom que j'aime beaucoup. Et ça fait longtemps que je me suis plus retrouvé en face d'un jeu de plateau un peu coriace, et que j'en cherche grave un (c'est d’ailleurs comme ça que j'ai connu "Doom The Boardgame", en cherchant un jeu dans une boutique spécialisé ^^). Donc tu l'aura compris, je suis pas un grand spécialiste de tout ce qui est jeu de rôle/stratégie compliquée/aventure sur table ... Ça pourrait quand même convenir ?
Je pense aussi regarder du coté de "Descent", comparer un peu les deux (bien que je sens que mon faible pour tout ce qui est estampillé 'Doom' jouera des tours) Par contre les parties d'une aprem entière, faut aimer aussi ^^"
Si tu aurais a donner un genre au jeu, tu dirai plutôt quoi ? Stratégie ? Role ? ou quoi d'autre ?
En tout cas je te remercie ! :)
#180047 par Arvester
31 Oct 2013, 00:00
Si tu connais Space Hulk, c'est sa digne descendance. C'est tactique plutôt que stratégique car tu ne réfléchis pas 10 tours à l'avance, faut plutôt savoir s'adapter aux mouvements des adversaires. C'est du pur porte/monstre/trésor sauf que là le trésor en général c'est de quoi taper sur des monstres plus gros ^^ C'est vraiment les textes d'ambiance qui changent entre une partie gros bourrin et une partie où tu t'impliques. Le fait que rien ne soit acquis définitivement fait hésiter aussi (en mode campagne, tu peux casser tes armes, perdre des points d'armure, etc.)

Faut pas réfléchir dix ans dans ce jeu, et en ça ça rejoint parfaitement le jeu vidéo ! Et ça fait de bons souvenirs à raconter, comme quand un de mes joueurs a vu tomber une Vagary du plafond (elle servait de boss de fin) et l'a éclatée comme une merde en un tir. "Bon bah, partie suivante..." :lol:
#180079 par Bouli
31 Oct 2013, 11:33
Tiens, j'ai acheté d'occaz un Risk Seigneur de Anneaux. Je n'avais jamais joué à un Risk, et j'aime beaucoup :)

http://www.jedisjeux.net/risk-seigneur-des-anneaux
#181200 par Chucky
08 Nov 2013, 00:02
Trouvé juste avant le week-end d'Halloween, c'est con, c'est la version VHS, et ici on a plus de magnétoscope fonctionnel (les derniers modèles étaient vraiment à chier...Vive l’obsolescence programmée...). Heureusement j'ai réussi à trouver ça sur le net, on va bientôt pouvoir se tester ça :mrgrenn:

Image

Pour ceux qui ont déjà joué, ça craint pour un p'tit bonhomme de 7 ans ? Attention petit bonhomme sensible... (devrais-je dire petite princesse :whistl: )
#181242 par Jelly Jam
08 Nov 2013, 11:18
... ouais un peu si tu te mets dans l'ambiance (jouer dans une piece peu éclairée... !) A l'époque je jouais avec mes cousins qui étaient pas tres vieux et ça faisait tjs son petit effet !
Bonne chance en tout cas, j'ai jamais reussi à gagné contre ce vieux schnock !
#181249 par Chucky
08 Nov 2013, 11:58
J'ai maté le début de la vidéo sur Youtube (la version que j'avais récupérée était en espagnol :roll: ), c'te tronche ! Bon je pense qu'on tentera dimanche prochain, et puis si je vois qu'il est pas à l'aise on arrêtera. C'est qu'il croit encore au Père Noël le bonhomme alors bon, l'imaginaire ça marche bien chez lui...

J'essaierais de te venger Jelly Jam !!! :twisted:
#181259 par Arvester
08 Nov 2013, 13:17
Oh ça va, au début le Maître des Clés est encore présentable :lol:

Par contre mieux vaut choper la version DVD, car en fait la version VHS n'a pas réellement de fin ^^' ça a été réglé dans le remake DVD.
#181265 par Chucky
08 Nov 2013, 13:57
Et le remake dvd est compatible avec la version VHS du jeux alors ?
#181542 par Bouli
10 Nov 2013, 16:52
Dis-donc... Ce serait-y pas qu'ils ont réédité le jeu Hotel dans une version plus colorée/moche ? On voit la pub en ce moment à la téloche.

http://asmodee.com/ressources/articles/ ... e-luxe.php

Je vous le dis, nous sommes dans le vrai ! Back to basics ! En tout cas chouette initiative. La prochaine étape c'est la réédition exacte du génialissime "L'île infernale" mais sans toucher un chouïa des éléments d'origine SVP.
#181543 par Bouli
10 Nov 2013, 16:58
Chucky a écrit:Trouvé juste avant le week-end d'Halloween, c'est con, c'est la version VHS, et ici on a plus de magnétoscope fonctionnel (les derniers modèles étaient vraiment à chier...Vive l’obsolescence programmée...). Heureusement j'ai réussi à trouver ça sur le net, on va bientôt pouvoir se tester ça :mrgrenn:


Je ne sais plus si j'en avais déjà parlé ici, mais un peu dans le même esprit, j'avais le jeu de société Star Wars avec une VHS mais pas de lecteur. J'ai dû en faire une copie DVD pour sauvegarde et praticité :
Image

Le plateau est vraiment sympa (large et haut d'une 20aines de cm), les figurines aussi, les règles très simples, et l'histoire bien prenante. C'est pour toute la famille.
#181561 par OBowser
10 Nov 2013, 19:49
Ces gens sans magnétoscope...

:roll:
#181564 par Guryushika
10 Nov 2013, 20:10
Tu dis "rebobiner" à un jeune il te fait un regard sans vie.
#181567 par Anonyme01
10 Nov 2013, 20:57
Atmosphère ah que de souvenir, mon gamin de 3 ans et demi voudrais lui faire la bagarre comme il dit lol.

Rembobiner ah quel mot!!! Cassette plus crayon pour un rembobinage hyperbole rapide

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité