Page 1 sur 1

Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 06 Juin 2019, 03:17
par Julyan
Bonsoir a tous, a cette heure tardive, je me pose une question : Existe t'il une formation pour devenir conservateur de patrimoine vidéoludique. ( un peu comme un conservateur de musée...) En effet les technologies vieillissent, s'oxydent et demande donc d'en prendre soin. Je ne pense pas qu'il existe de formation... ( je demande aussi pour cela.) Mais il doit y avoir des gens qui maitrise assez la bécane pour pouvoir en réparer et les entretenir... Donc par ou passer pour acquérir ses connaissances?

Autre question: existe t'il un système de classification officiel pour apprendre a évaluer l'état d'un jeu? Un peu comme cela se fait avec les timbres ou les pièces de monnaie?

Re: Concervateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 06 Juin 2019, 09:32
par Skate
Yosh!

Pas de classifications officielles pour l'état des jeux à ma connaissance. Je ne pense même pas que ce soit possible vu la pluralité des supports et la variabilité des choses présentes ou non dans chaque jeu (reg card, spine card, flyer, ...).

Pour les formations je ne sais pas si ça existe non plus mais je peux te donner une piste pour chercher : contactes l'association MO5, qui fait justement dans la conservation du patrimoine videoludique. Ils sauront sans doute te répondre ;) .

Re: Concervateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 06 Juin 2019, 09:36
par XavArcade
Julyan a écrit: Mais il doit y avoir des gens qui maitrise assez la bécane pour pouvoir en réparer et les entretenir... Donc par ou passer pour acquérir ses connaissances?


Oui il y a des spécialistes dans toutes les catégories...

Des personnes qualifiées en électronique de base, ensuite c'est la passion qui fait le reste.

Re: Concervateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 06 Juin 2019, 10:03
par rezga55
le seul truc qui existe qui est un peu près reconnu c'est la mise sous boite VGA qui certifie un grade de qualité et de l'authenticité du produit. Tu envoie ton jeu et on te le renvoie dans une belle boîte anti uv avec un certificat.

En europe les gens n'aiment pas trop ça, mais les américains adorent ça. J'avais rencontré un collectionneur à l'occasion d'une vente qui me disait qu'il faisait certifier certains jeux avant de les revendre car il en tirait plus auprès du public américain. Bon après ce truc c'est bien pour des jeux neuf ou mint

Re: Concervateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 06 Juin 2019, 13:12
par Julyan
Ok merci de vos réponses. Il n'existe donc pas de système qui soit utilisé de manière global... intéressant a savoir. Je pose la question car ayant pas mal bosser en contact avec des muséums et compagnie, je me disais qu'il pouvait etre intéressant de proposer un systeme de notation précis pour évaluer les états des pièces de collection.

Pour les restaurations, je me suis un peu renseigner, mais de ce que je vois, cela touche surtout les consoles et pas vraiment les cartouches... Et je ne parle pas des jaquettes ou autres...

Re: Concervateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 06 Juin 2019, 17:41
par Arvester
L'électronique c'est très délicat à entretenir/restaurer, et outre le fonctionnement ça pose aussi des questions éthiques: Comment remplacer certains composants qui ne sont plus fabriqués depuis parfois 40 ans ? Prélever des composants sur d'autres machines HS ? Le stock de puces est donc limité et va aller en diminuant, inexorablement. Remplacer par des équivalents ? Ce n'est pas toujours possible, et ce n'est pas de la restauration identique à l'original. Comment remplacer les composants dits "propriétaires" (développés par les fabricants et dont le fonctionnement est souvent inconnu) ? Sur les bornes d'arcade, il y a aussi des composants appelés "piles suicide" (une mémoire vive alimentée par une pile, contenant un bout de code indispensable au fonctionnement du jeu) qui sont conçus pour tomber en panne après 10 ou 20 ans de fonctionnement : il existe parfois des méthodes pour les remplacer par du matériel durable, mais là encore on altère la pcb et ce n'est plus une restauration à l'identique !

Les logiciels sont autant que possible dumpés pour être préservés, mais réparer et garder du matériel fonctionnel après plusieurs décennies (on a maintenant des jeux qui ont presque 50 ans, Computer Space date de novembre 1971) c'est très compliqué. Il faut des connaissances en électronique moderne et aussi en électronique de ces années là, je dirais presque en "histoire de l'électronique". Et la seule façon que je connaisse d'acquérir ces connaissances pointues c'est de fréquenter des électroniciens qui ont connu cette époque et peuvent te former sur le tas.

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 06 Juin 2019, 20:42
par Masterlord
Arvy a tout dit, matériellement ça va foirer quand les puces propriétaire vont se mettre à foirer, et c'est inexorable. La conservation du patrimoine vidéoludique ça passe par le dump et l'émulation.
Pour ce qui est de l'objet, l’État garde un exemplaire de chaque jeu vidéo sorti en France à la Bibliothèque Nationale de France depuis 1992.

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 07 Juin 2019, 11:09
par rezga55
Arv, ton histoire de pile suicide m'intrigue !

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 07 Juin 2019, 18:50
par Arvester
On a plusieurs types de piles :
1 la pile alimente une mémoire contenant une table de décryptage servant à décrypter le contenu du jeu. Quand la pile est morte, la mémoire volatile s'efface, on perd la table et le CPU ne reçoit que du charabia -> le jeu s'arrête.
2 la pile alimente une mémoire vive contenant un bout de code qui patche en live certaines instructions du processeur (exemple: ajouter +10 aux adresses mémoires stockées en X, Y, Z mais pas aux autres). Quand la pile est morte, la mémoire cesse de modifier les instructions, ça fait des erreurs car le processeur va voir les mauvaises adresses -> le jeu s'arrête.
3 Chez Sega c'était les pires, parfois c'était le processeur qui était alimenté ainsi ! Plus de jus dans la pile, le microprogramme du processeur s'efface et la pcb est cuite. Ah et évidemment, le processeur + LA PILE étaient englobés dans un bloc de résine.

Il y a aussi des piles "suicide" par inadvertance, prévues pour sauver les scores en général, mais qui avec le temps coulent sur la pcb et rongent les pistes.

C'était vraiment des putes les fabricants d'arcade.

Un peu plus d'infos en shakespearien ici: http://www.arcadecollecting.com/dead/dead.html

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 08 Juin 2019, 13:59
par Arvester
Allez j'en rajoute une couche sur la restauration avec un "reportage" de Little Rabbit sur Gamoover, qui a documenté précisément la réparation d'une PCB de Space Invaders, qui lui a pris trois ans. C'est technique mais très bien vulgarisé, une vraie enquête policière, et ça donne un aperçu de ce qu'il faut connaitre pour restaurer du vieux matériel électronique !

https://www.gamoover.net/Forums/index.php?topic=37683.0

N'hésitez pas à fouiller dans la rubrique, il a aussi documenté plusieurs autres réparations, c'est toujours passionnant et impressionnant !

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 08 Juin 2019, 15:57
par Julyan
Merci a tous pour les pistes.
En effet, je savais que c etait galère mais je n'imaginais pas a ce point. Après je ne suis pas sur que la BNF a tous les titres si? cela représenterai un stock de jeu impressionnant et je vois mal ou l'on pourrait tout stocker...

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 08 Juin 2019, 16:03
par Arvester
Je ne sais plus s'ils ont tout ce qui a été conçu en France par des boîtes françaises ou tout ce qui a été commercialisé en France en général, je crois bien que c'est le second cas.Et je sais qu'ils ont souvent deux exemplaires, un préservé dans ses conditions de commercialisation (ce qu'on appelle "neuf sous blister") et un utilisable. C'est même accessible à n'importe qui, il faut seulement prendre rendez-vous il me semble, ils fournissent le matos pour tester sur place.

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 08 Juin 2019, 16:46
par Julyan
Je sais qu'ils sont très impliqué dans la conservation du patrimoine, je pense que je les contacterai a l'ocassion... mais cela me semble... Très compliqué de tout conserver. Mais merci de la piste

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 08 Juin 2019, 19:55
par Masterlord
Normalement elle possède tout jeu vidéo distribué en France depuis 1992.

Le jeu vidéo comme patrimoine

La BnF est riche de plus de 15 000 jeux, collection sans équivalent dans une institution publique. Elle reçoit, par dépôt légal, depuis 1992, tous les jeux vidéo distribués en France dans leurs différentes formes éditoriales (éditions simples, limitées, compilations, déclinaisons multiplateformes etc.). Si vous cherchez un titre, il y a de grandes chances que vous le trouviez à la BnF.

Des campagnes d'acquisitions rétrospectives et des dons ont permis de compléter la collection pour les plateformes antérieures, notamment celles des années 1980 (Vic 20, Amiga, Atari ST, etc.).

Les magazines spécialisés, parfois vendus avec des démos de jeux, sont également conservés et constituent une source d'information de premier plan.

Grâce à la collecte du web français, des vidéos disponibles sur les plateformes de diffusion sont aussi archivées (bandes annonces, let's play etc.).

Consulter le catalogue général de la BnF pour vérifier que le titre que vous cherchez est bien disponible.

Les collections patrimoniales ne sont accessibles que sur accréditation : il faut avoir un motif de recherche, quelle qu'en soit la nature, pour pouvoir y accéder.

Voir les conditions d'accès à la Bibliothèque de recherche


https://bnf.libguides.com/jeux_video

Re: Conservateur du jeu vidéo?

MessagePosté: 10 Juin 2019, 18:36
par rezga55
Toute façon faut se mettre dans la tête que depuis le début du 20e siècle et encore plus depuis l'adoubement du capitalisme par le peuple, l'humanité n'a plus vraiment de volonté de faire du durable... notre société de consommation par définition doit produire du temporaire et l'électronique en est le parfait exemple !

Vouloir conserver des jeux cartouches ça n'a aucun sens dans la mesure ou d'ici un siècle ces supports seront au pire illisible, au mieux sans aucun matériel encore fonctionnel pour les lire. On va conserver l'objet comme pièce de musée, sans se soucier de savoir si elle est fonctionnelle avec dans 100 ans une NES sous cloche et une plaque "Première console de salon à support cartouche de la société Nintendo (disparue en 2064)" (oui dans le futur Nintendo est enfin mort)

Ca me fait penser à un truc que j'ai vu passer aujourd'hui... aux US, les papy de l'informatique font le tour des banques car tout est en COBOL et il y a plus personnes qui a les compétences... pareil pour la NASA qui recherche des mecs qui maîtrise le FORTRAN... on s'en bats les couilles de conserver... on préfère imposer des nouveaux "standard". Je le vois à mon échelle, on a un vieux serveur Bull au taf, pierre angulaire de notre système... tous les mecs qui maîtrise cette machine sont soit mort soit à la retraire... il n'y a même pas de transmission de compétences. Il y a un stock de pièce refurbe qui traîne pour nous dépanner et c'est tout.

Je pense que jamais on ne verra poindre un métier de restaurateur en micro, électronique des années 90 ou autre. Car ça représente des biens de consommations pour le commun des mortels, tout est dumpable et émulable (beurk c'est pas français :/), on peut virtualiser des vieux serveurs pour qu'ils continuent de fonctionner etc.

On va conserver l'oeuvre numérique, le support osef. D'ailleurs combien existe il encore d'ordinateurs des années 60/70 ? On se pose la question de notre point de vue qui va jusque dans les années 80. Mais on a déjà la réponse si on pousse un peu plus loin, la grande majorité a fini à la benne :D