Le Forum des cartoucheurs* : Discussions générales sur les jeux et consoles rétros.
*cartoucher : action jouer à des jeux rétros
#435380 par Feyd
17 Oct 2020, 19:08
Image


Bien qu'il sera beaucoup question des deux premiers épisodes de la série X-COM, le sujet en lui même sera celui d'un jeu qui représente pour vous un souvenir de vacance particulièrement marquant. Dans mon cas il s'agit aussi d'une bonne excuse de ne pas réussir à terminer ma collection de jeux de l'ancien monde et de toujours arriver à trouver un attrape-poussière à acheter et ranger dans un tiroir, d'ailleurs si vous avez des exemples également sur ce sujet n'hésitez pas à en parler ;)

Il y a quelques semaines, un forumien m'a fait une remarque sur l'un des jeux de ma collection, sans le savoir il avait fait mouche sur l'un de mes types de jeux préférés, les jeux de stratégies, dont un qui avait particulièrement compté pour moi, un jeu pourtant loin d'être dans le viseur des collectionneurs et oublié par bon nombre de joueurs, ce jeu n'était autre qu'X-COM: Terror from the Deep.

Image


En faite le forumien en question m'avait fait remarquer qu'il adorait X-COM: UFO Enemy Unknown (le premier) et je lui avait répondu que personnellement je préférais l'ambiance aquatique du second opus que je ne possédais pourtant pas à ce moment là (c'était il y a quelques semaines avant l'écriture de ce topique, donc c'est tout récent^^°). Je vous laisse deviner la suite de la réflexion de ce topique après une brève description de ce qu'est la saga X-COM:



"En 1998, de nombreux objets volants non identifiés (OVNI) sont détectés dans l'atmosphère et des rumeurs d'attaques extraterrestres commencent à se répandre. Les forces armées gouvernementales tentent de repousser cette menace, sans succès. À la suite de cet échec, les représentants des grandes puissances mondiales se réunissent à Genève en décembre 1998 et décident de créer une organisation indépendante et secrète destinée à lutter contre les aliens. Celle-ci, baptisée X-COM, recrute des soldats, des scientifiques et des ingénieurs. Au fil des confrontations et des progrès scientifiques, l'organisation découvre les capacités et les objectifs ennemis. Afin de mettre fin à l’invasion, X-COM lance l'assaut sur le quartier général alien, situé sur Mars (Cydonia Mensae)."

Cet épisode est le préféré de beaucoup de fan de la saga, que cela concerne le design des soldats humain et leur aspect se rapprochant davantage de l'univers manga que des comics. Je dois admettre que même si je préfère X-COM: Terror from the Deep il y a des éléments que j'apprécie davantage dans ce premier opus, notamment la gestion des défenses des bases militaires qui ne nous limite pas aux tanks contrairement à l'épisode suivant et nous permet d'utiliser tout ce qui se trouve dans la base (cela va de la dernière recrue Jusqu'au BFG 9000 ou équivalent).



"En 1999, l'organisation X-COM met fin à une invasion extraterrestre en allant détruire le quartier général ennemi sur Mars ; mais les martiens ont le temps de déclencher un signal réactivant un vaisseau de colonisation interstellaire écrasé il y a 65 millions d'années dans un des océans terrestres. En 2039, alors que ce premier conflit semble déjà bien lointain, le cycle de réveil des extraterrestres cryogénisés dans le vaisseau se termine... et les offensives maritimes commencent. L'organisation X-COM part en guerre contre les créatures réfugiées dans les profondeurs. Au fil des confrontations, l'organisation découvre les capacités et les objectifs ennemis. X-COM réussit à localiser l'énorme vaisseau englouti, appelé T'leth (par analogie avec la cité de R'lyeh, qui hante l'œuvre de H. P. Lovecraft), et lance l'assaut pour tenter de sauver l'humanité."

Image

(X-COM: Terror from the Deep m'a toujours fait penser au film Leviathan et dans une moindre mesure à Abyss)


L'ambiance musicale était une très grande réussite dans UFO: Enemy Unknown mais dans ce second épisode sous-marin on atteint la perfection, c'est simple malgré ses graphismes datés, on arrive à avoir peur et ressentir ce sentiment de pression permanente qui règne sous les profondeurs inquiétantes des océans. Le jeu étant également plus difficile, les ennemis commençant le conflit avec un armement ultra moderne alors que les agents X-COM en sont encore au pistolet à fléchette. Je me souviens d'avoir découvert X-COM grâce à un pote de collège qui m'avait fait une copie disquette de ce titre et j'y jouais sur le 486 de mon père tout un été, depuis comme pour les dents de la mer, X-COM: Terror from the deep est pour moi synonyme de vacances d'été. Bref, quand j'y joue j'ai l'impression d'être à la plage avec le soleil, les nanas etc...

Image


J'ai toujours été fasciné par les jeux se évoluant sous la mer mais la majorité d'entre eux se résumer à l'époque à des simulateurs de sous-marins parfois tellement exigeant que je n'arrivais pas à y prendre plaisir à une exception prêt le très réussi Wolfpack que j'ai découvert sur PC (mais les possesseurs d'Amiga et d'Atari ST s'en souviennent peut être également?):

Image


Dans Wolfpack vous pouvez au choix diriger une flotte de sous-marins ou leurs adversaires contre-torpilleur. Donc si un de vos bâtiments était coulé cela ne signifiait aucunement la fin de la bataille. Le jeu était assez simple à prendre en main et relativement bien rythmé (à vingt mille lieux de Silent Service donc).



Revenons maintenant à l'idée même de ce topique après ce petit aparté sur les deux premiers volets de la saga d'X-COM (et Wolfpack), à savoir d'évoquer un jeu (ou plusieurs) qui vous rappel vos vacances (d'hiver, d'été de ce que vous voulez) et également le fait de ne pas arriver à finir sa collection (oui en faite il est multi-thème ce topique). Si aujourd'hui nous arrivons à un âge où nous pouvons nous permettre d'acheter plus de jeux que lorsque nous étions enfant, ces derniers se vendant de plus en plus cher et prenant de plus en place, cela nous pousse parfois à faire l'impasse sur beaucoup de titres et il arrive souvent qu'on arrive à se résonner et se dire ''je ne peux pas tout avoir, je vais faire l'impasse sur celui là'' voir à oublier certains titres et certaines partie de nos collections perdu dans les abîmes de l’oubli, caché au plus profond de nos mémoires et qui ressurgisse des profondeurs de nos souvenirs comme ce fut le cas pour X-COM: Terror from the deep en ce qui me concerne.

Image


J'essaye (mais je n'y arrive pas beaucoup) d'éviter d'acheter des jeux de l'ancien monde, soit à cause de leurs tarifs soit aussi pour avancer vers de nouveaux horizons, de nouveaux jeux souvent inspiré des anciens jusque dans leurs graphismes. Je ne suis pas du genre à chercher tous les titres d'une série (c'est rare de connaître la série parfaite où tous les jeux sont excellent), dans le cas d'X-COM seul les deux premiers opus me plaisent et en plus il faut être honnêtes, ces jeux sont bien plus plaisant (sans commune mesure) à jouer sur PC où ils étaient à l'origine destiné. Le gameplay ayant pris un sacré coup de vieux sur PC je ne vous dit pas ce qu'il en est avec une manette PS1. Il est donc évident que j'ai acheter ce jeu pour la collection (et la nostalgie de mes vacances de jeunesses) car au fond de moi j'avais toujours trouvé ça dommage de posséder X-COM: UFO Enemy Unknown sur PS1 sans avoir le Terror from the Deep afin de pouvoir l'y mettre à ses côtés comme le collectionneur nostalgique/compulsif mais qui essaye de se soigner que je suis.

ImageImage
ImageImage


Du coup je suis retombé dans l'achat d'un jeu qui me tenait à cœur pour ma collection (comme beaucoup ici je présume?) sans vraiment avoir l'intention d'y jouer (bien que je me sois relancer une partie sur la version PC récemment que j'adore toujours autant!), une collection qui quelque part me pèse, surtout que je sais qu'un jour je devrais déménager (pour mon bien et surtout ma santé), autant dire que j’appréhende beaucoup ce jour, l'ayant déjà vécu deux fois il y a plusieurs années, rien que d'y penser j'en fait des cauchemars.

Image


Bref, pendant que beaucoup vivaient leur amour de jeunesse au bord de la mer sur la plage de sables chaud durant leurs vacances d'été, ben moi je sauvais le monde d'une attaque d'horrible extraterrestre aquatique dans les profondeurs des océans (oui je sais ce que vous dites, quelle chance j'ai eu!). Les différentes questions à tout cela au final en plus du souvenir de vacance que représente X-COM: Terror from the Deep pour moi sont: devrais je entasser des vieux trucs jusqu'à la fin de mes jours? N'arriverais je jamais à m'arrêter de collectionner des jeux vidéos? Trouverais je une femme qui voudra bien de moi? Arriverais encore à acheter des jeux comme X-COM sans la moindre sirène à l’horizon?

Et vous? Quel est votre jeu qui vous rappel vos vacances? (et comment arrivez vous à gérer votre collection vidéoludique sans fin?^^°).
Dernière édition par Feyd le 17 Oct 2020, 22:32, édité 2 fois.
#435381 par shaokahn
17 Oct 2020, 20:41
Moi ce n'est pas juste un jeu mais une console complète qui me rappelle les vacances : la Game Gear. Ca a été pendant longtemps la seule console qu'on avait le droit de prendre en vacance.
Donc les parties de Columns, Sonic 1/2, Deep Duck Troubles... en boucle. A force on connaissait certains jeux par coeur !

Sinon je n'ai jamais joué à X-COM. Un pote m'en parle parfois, lui aussi en a un souvenir ému. Faudra que j'essaye.
#435382 par Kaméha
17 Oct 2020, 22:24
Pareillement pour moi c'est la Game Boy plutôt qu'un jeu en particulier.

J'ai des jeux qui me rappellent mes années fac comme Mario 64 ou North & South ^^
#435383 par Rom'EmAll
18 Oct 2020, 09:28
Game Boy et Game Gear :mrgreen: Les consoles étant à la maison donc forcément en vacances, on emportait les consoles portables ! Chaque été (et quelques fois en février), on se réunissait avec ma bande de copains de l'époque avec nos consoles portables et nos jeux.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités