Page 17 sur 19

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 30 Juil 2017, 13:12
par theobrendel
Ça y est j'ai fini.
La fin est vraiment convenu.

Et ça fait chie que l'auteur passe autant de temps à décortiquer des combats alors qu'en quelques pages il torche la fin.
J'aurai bien aimé en savoir plus sur le devenir de la nouvelle génération, et de la période du 6 ème Hokage.

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 27 Sep 2017, 15:20
par TomBandicoot
C'est hier que j'ai fini le livre que dorénavant je trouve absolument génial. Je suis étonné comment je ne l'ai pas pris en considération plus tôt, mais ok, c'est pas grave. Maintenant je l'ai lis et je suis heureux que ce livre est tombé dans mes mains.

Je parle de Auprès de moi toujours de Kazuo Ishiguro.

"Kathy, une jeune femme de 31 ans, se retourne sur son passé. Sa mémoire lui fait revisiter ses années d'apprentissage, passées dans un pensionnat britannique perdu au milieu de la campagne, sans beaucoup de contact avec l'extérieur. La jeune femme semble ne pas pouvoir dépasser d'anciennes blessures de jeunesse. Au fil du roman, la vérité sur ces enfants coupés du monde durant plusieurs années se fait jour…"

C'est triste, mais l'idée du roman est géniale et fais appel à tout le monde.

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 16 Jan 2018, 13:20
par Flogger_23
Salut!

Alors question manga, j'ai récemment découvert Bride Stories, qui raconte la vie d'une jeune fille en Asie Centrale au XIXe siècle, puis celle d'un explorateur britannique dans la région. On y a de la culture, des arts, de la géopolitique... tout ça appuyé par des dessins superbes aux détails méticuleusement reproduits. Bref pas un moment d'ennui, même si le sujet dudit manga est très loin de mes intérêts habituels!

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 21 Jan 2018, 05:11
par Masterlord
Je relis Berserk en ce moment. A chaque fois que je jettais un oeil aux adaptations animé/films/jeux je me demandais "pourquoi ils adaptent toujours l'âge d'or ces cons" et en relisant faut avouer que cet arc c'est juste du caviar.

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 21 Jan 2018, 12:14
par reimmstein
Bah disons que les volumes récents sont bons mais nettement moins percutants que les 15-20 premiers tomes.

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 21 Jan 2018, 18:38
par Arvester
Je vous conseille un excellent roman de SF/fantastique: La Horde du Contrevent.

« Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu’un vent féroce en rince la surface d'est en ouest. Que les villages qui s’y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d’eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu’en Extrême-Aval ait été formé un bloc d’élite d’une vingtaine d’enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueule, leur vie durant, le vent jusqu’à sa source, à ce jour jamais atteinte : l’Extrême-Amont.
Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour. Mon nom est Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m’appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l’éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l’azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l’ultime. »


Le roman est très bien ficelé, le bloc en prend plein la gueule dès les premières pages, et on se dit constamment que ça ne peut pas être pire, qu'ils en bouffent déjà trop pour continuer longtemps... et à chaque pas, ils en bavent davantage, et on souffre avec eux. Ce sont les seuls à parcourir la Terre à pieds (les autres peuvent utiliser des véhicules), partis depuis trente ans et plus pour certains, à remonter le vent et à se forger l'âme et le corps face aux neuf formes du vent, dont deux qui sont seulement théoriques car personne ne les a jamais affrontées. Et déjà la cinquième forme, le furvent, a réussi à balayer des Hordes avant celle-là... La horde est composée de plus de vingt personnes, chacun et chacune ayant sa personnalité et sa façon de relater les événements... on saute donc d'un point de vue à l'autre, avec des façons de penser et des expressions très diverses: entre Golgoth le bourrin de service, Caracole et ses jeux de mots constants, Sov qui relate aussi objectivement que possible pour la postérité, le style est tranché et on reconnaît bien qui parle. A ce propos, ne perdez pas le marque-page fourni avec le livre: il n'y a que là que sont noté les noms des membres de la horde. Dans le livre, chacun est représenté par son symbole, ainsi par exemple Golgoth est représenté par un Oméga. On peut ainsi voir la stratégie de la horde pour contrer selon le vent: les places dans le pack ne sont pas fixes (à part pour Golgoth qui détermine la trace, le chemin qu'ils prennent). De même, on sait précisément où on en est dans l'histoire et combien il leur reste vraisemblablement de chemin à parcourir car les pages sont numérotées à rebours.

Vraiment un bouquin à lire, dont la publicité a été assurée presque exclusivement par le bouche à oreilles, une valeur sûre !

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 23 Déc 2018, 20:23
par theobrendel
Je suis remis il y a quelques semaines au manga Dragon Ball, 18 ans après la sortie du dernier tome et j'ai pris un pied dingue !
Cette fois j'ai lu la Perfect Edition composé de 34 volumes contre 42 pour l’édition originale, avec un format plus grand, des chapitres en couleur, et un papier de très bonne qualité. Clairement, ça claque !

Ils ont aussi retravaillé la traduction, pour le meilleur et pour le pire.

Le meilleur : une traduction plus fidèle
– quand Krilin trompe Sangoku pendant la recherche de la pierre de Tortue Géniale, Lunch prépare un repas que seul Sangoku ne dégustera pas, et on apprend que le plat cuisiné est du Fugu, un poisson qui est mortel s’il est mal préparé
– les onomatopées présentes dans les bulles sont traduites et démontre tout un tas de référence à d’autres œuvres

Le pire : une traduction plus fidèle
– le baton magique de Sangoku est renommé nyoi-bo, le nuage magique devient kinto-un, Tortue Géniale devient Kame Sennin
– Sangoku devient… p’tit Son…

J’ai relevé quelques fautes par-ci par-là, mais je ne me rappelle pas si elles étaient présentes sur l’édition originale.
Bref, pour les nostalgiques, il vaut mieux préféré la première édition, pour les autres, la qualité de la nouvelle est en tout point supérieure !

Le papier, la traduction, la couleur, c’est cool, mais Dragon Ball alors, ça donne quoi en 2018 ?

Vous osez vraiment poser cette question ? :mrgreen:
Bon ok, j’ai eu un petit doute quand j’ai commencé ma lecture, mais soyons sérieux deux minutes, il s’est effacé après quelques pages. Je me demande même comment j’ai pu douter du charme que pouvait encore avoir aujourd’hui Dragon Ball, le sacro-saint manga de Monsieur Akira Toryiama, toujours copié mais jamais égalé.
Le manga n’a pas pris une ride, l’humour omniprésent est excellent (même si les coquineries de Tortue Géniale font qu’un enfant ne peut pas tout voir), et rare sont les mangas qui ont réussi à me filer des frissons.
Dans un anime, avec une bonne musique sur un moment critique, mes poils peuvent souvent s’hérisser, mais devant une feuille de papier et du texte, peu d’élu y arrive, et Dragon Ball le fait très bien.

J’ai fini aujourd’hui les 34 tomes, et autant dire que je les ai dévoré ! Dans mes souvenirs de gamins je regardais surtout l’arc Boubou, car il passait à la télévision. Les nombreux moments cultes de cet arc resteront à jamais gravés dans ma mémoire et c’était donc quelque part la partie que je préférais de la saga. Cependant, après avoir relu l’intégralité du manga, je mets sur un pied d’égalité l’arc Freezer, qui est excellent dans son déroulé et avec des personnages très bien travaillés, où Sangoku monte continuellement en puissance jusqu’à l’avènement du SSJ, et l’arc Cell, composé d’un scénario tout simplement fabuleux d’ingéniosité avec le voyage dans le temps. Et je mets un peu en retrait l’arc Boubou qui part un peu trop dans tous les sens, avec rebondissement sur rebondissement et transformation à gogo (même si pour moi la majeure partie des moments cultes de l’anime sont dans cet arc).

En résumé, Dragon Ball c’est de la bombe. Depuis la première édition japonaise en 1984 jusqu’à aujourd’hui, c’est une oeuvre intemporelle et transgénérationnelle que maître Toriyama nous a fait découvrir, pour les grands comme pour les petits :lol:

Alors ceux qui ne connaissent pas, allez-y les yeux fermés, ceux qui connaissent, retournez-y les yeux fermés :lovelove:

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 05:43
par Masterlord
Mon avis page précédente. :mrgreen:

Masterlord a écrit:Je me suis refait les Dragon Ball récemment, mais en Perfect Edition cette fois (sens de lecture original et non en miroir, nouvelle traduction plus fidèle à la version Japonaise). Bah je pense que c'est un peu la nostalgie qui parle mais j'ai pas vraiment aimé la nouvelle traduction, elle est p't'et plus proche de la version originale mais elle parait tellement aseptisé, bêtement littérale... Un exemple : Quand Kaïo demande à Son Goku (ou Sangoku pour les lecteurs de la première traduction) de faire un jeu de mot pour pouvoir accéder à son entrainement tout le monde se souvient du célèbre "Nul ne persévère, on a chacun son ver à soie." (ou pas c'était naze aussi), bien évidemment c'était pas le jeu de mot original Japonais qui est Futon Futongada (ou un truc du genre je parle pas jap), du coup avec la nouvelle traduction on a le droit au magnifique "Mon futon, est futé." qui est peut-être plus proche de l'original vu qu'on retrouve le futon mais qui n'est absolument plus un jeu de mots alors qu'au final en s'en branle du calambour jap ! Et à coté on trouve des libertés comme l'horripilant "Ouiche" de Goku foutu à toutes les sauces ou le "Le Goku" de Chichi...

Et puis ils ont aussi viré le "Ne merdons pas, une pinute." ou le non moins classique "LES BOULES ONT DISPARUES !" bordel de crotte !

Au final on se retrouve limite avec une version Google Traduction du manga, c'est ni fait ni à faire.

Après pour ce qui est du manga en lui même je l'ai juste (re)dévoré. Plus je lis l'arc Boo plus je le trouve inutile par contre.

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 09:27
par theobrendel
Merde on dit quasiment la même chose :mrgreen:

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 09:34
par Arvester
Tu te masterlordises, tu devrais consulter avant que ça devienne irréversible :lol:

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 09:44
par Masterlord
Trop tard ! Bientôt il achètera Astro Bot ce qui scellera son destin à jamais !
UNE ETERNITE DE BLASITUDE !

Image

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 11:23
par Arvester
Je m'inquiéterai quand il commencera à bafouiller des propos incohérents à propos de Dark Souls (d'ailleurs, même après 200h sur Zeld Breath of the Wild, je suis toujours incapable de me déplacer correctement dans DS avec une manette, alors que sur BotW aucun problème pour gérer la caméra).

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 11:25
par theobrendel
Arvester a écrit:Je m'inquiéterai quand il commencera à bafouiller des propos incohérents à propos de Dark Souls

Sauvé, je ne ressemblerais donc JA-MAIS à Master :mrgreen:

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 12:46
par Masterlord
Arvester a écrit:Je m'inquiéterai quand il commencera à bafouiller des propos incohérents à propos de Dark Souls (d'ailleurs, même après 200h sur Zeld Breath of the Wild, je suis toujours incapable de me déplacer correctement dans DS avec une manette, alors que sur BotW aucun problème pour gérer la caméra).

Tu ne l'as pas pris sur Switch du coup ?

theobrendel a écrit:
Arvester a écrit:Je m'inquiéterai quand il commencera à bafouiller des propos incohérents à propos de Dark Souls

Sauvé, je ne ressemblerais donc JA-MAIS à Master :mrgreen:

Image

Re: [CULTURE] Livres/BD/Mangas

MessagePosté: 24 Déc 2018, 14:14
par Gr1cheux
C’est marrant j’ai repris les DB que j’avais étant gosse (édition Glenat sens français) y a quelques temps. J’ai acheté les 3/4 qui me manquaient. J’en suis au 30. Je les dévore aussi. Bien plus sympa que l’animé, dont je n’ai jamais pu supporter la longueur...