Discussions autour de vos lectures
#421814 par Gr1cheux
28 Déc 2018, 23:30
En parlant de ça, en revenant du Toulouse Game Show cette année, j’ai ramené ça:

Image


Pas encore lu, mais un pote est grand fan !

Il paraît que Toryama ce serait carrément inspiré de ça pour « Super ».
#421816 par Lloz07
29 Déc 2018, 00:17
Ah tiens je savais pas qu'ils en avaient édité des versions reliées, je croyais qu'ils n'existaient qu'en "scans" à lire sur le net.

Je vais donc voir pour me les dégotter car j'avais vraiment aimé DB multiverse, merci Gr1cheux.

Et il y a en effet des suspicions de "repompage" de DB multi par DBS et notamment à cause des tournois du pouvoir de DBS qui reprennent exactement le concept de DB multiverse, à savoir un tournoi où viennent s'affronter les meilleurs combattants de plusieurs univers et où on pourra même voir des versions alternatives des perso de DB, méchants comme gentils.

EDIT : bon apparemment ils vendent les tomes que sur les conventions, et le peu d'exemplaires vus sur le net sont vendus à prix d'or, abusé :shock:
Combien tu avais payé par tome Gr1cheux ?
#421854 par Gr1cheux
29 Déc 2018, 20:31
Je les ai payés autour de 7€/pce.

C’est pas excessif je trouve ! :mrgreen:
#421864 par Lloz07
29 Déc 2018, 23:54
Et ben y'en a qui essaient de faire de jolies culbutes ! :lol:

Merci pour l'info, si je vais à une convention où ils sont presents je me les prendrai ;)
#421996 par Damien1113
01 Jan 2019, 18:50
Des avis sur les Bakuman ?
J'en suis au 2eme thome mais j'ai peur de l'ennuie comme j'ai pu avoir dans la 2eme partie des death note (après la mort de L)
#423546 par Masterlord
23 Fév 2019, 20:01
Masterlord a écrit:[...}Pour ce qui est des échelles de puissances, vu le foutage de gueule que propose Super à ce propos (je rappelle que Kame Senin, Ten Shin Han et Krillin participent au Tournoi du Pouvoir) [...]

Je m'autocite car le manga vient de me mettre une petite claque humiliante (en spoiler car ça prend de la place).

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image


J'ai adoré ce passage, j'ai eu l'impression que Tortue Géniale s'adressait directement à moi.
#423770 par Arvester
05 Mar 2019, 19:24
Image

Ces derniers temps j'ai gobé (plusieurs fois) Blame!, sous-titré "Adventure-seeker Killy in the Cyber Dungeon quest!" manga cyberpunk culte et très difficile d'accès. C'est le complet opposé de Ghost in the Shell de Shirow Masamune, complexe mais qui balance des tonnes de commentaires et d'explications à chaque page. Avec Blame! c'est simple: on ne sait RIEN. Le décor raconte autant de choses que les personnages presque muets.

L'histoire se concentre sur Killy, un mec taciturne avec un flingue surpuissant, à la recherche d'un humain "possédant un terminal génétique". Il vadrouille depuis on ne sait combien d'années (décennies? siècles ? plus ?) dans une gigantesque mégastructure, une ville futuriste et décadente devenue folle à la suite d'on ne sait quel cataclysme, et qui a échappé à tout contrôle, grandissant exponentiellement dans toutes les directions. C'est un délirant empilement de milliers de niveaux, chacun pouvant lui-même atteindre plusieurs milliers de kilomètres d'épaisseur. Des robots géants, les Bâtisseurs, construisent de façon totalement anarchique, en autistes, sans plans ni raison aucune. Ils ont échappé au contrôle de la Netsphère, le pendant virtuel de ce monde hostile. Seul un humain disposant d'un terminal génétique peut accéder à la Netsphère. Malheureusement, au cours des âges (et peut-être à cause du cataclysme qui a rendu la ville folle), tous les humains ont muté et plus personne ne peut se connecter. Sans terminal génétique, les humains sont tous considérés par la ville comme des résidents illégaux, et sont pourchassés par les Sauvegardes, des machines prédatrices impitoyables sensées protéger la Netsphère dans la "réalité basique". Les petites civilisations qui existent vivent cachées, quelques dizaines d'individus, souvent moins, perdus dans cet immense labyrinthe sans fin. Parfois encore plus ou moins humains, parfois mutés au point de devenir géants ou minuscules, ou des colonies de clones, des cyborgs plus machines que vivants... tous sont perdus et luttent pour la survie et leurs propres enjeux (rarement détaillés, plus souvent dévoilés sur une phrase ou deux).

Les morts s'enchaînent sur la route infatigable de Killy, qui ne sait plus d'où il vient, ni d'où il tient son arme imparable: un émetteur de positrons, un pistolet à énergie dévastateur. Un tir à faible puissance désintègre tout sur plusieurs centaines de mètres de long, et à pleine puissance le recul casse le bras du tireur et le rayon rase des de kilomètres de ville. Est-il un envoyé de la Netsphère ? Une ancienne Sauvegarde qui s'est émancipée ? D'où tient-il le boîtier mystérieux qui lui permet de communiquer avec les Bâtisseurs ? Peu lui importe, seul trouver un terminal génétique compte. Il ne sait même plus pourquoi.

Blame! tient en dix volumes, qu'on peut lire en une heure tant il y a peu de dialogues (et alors on ne comprendra rien). Mais en analysant les décors, la Mégastructure, ce qui s'esquisse et se trame dans les recoins, on arrache des bribes d'informations et on parvient peu à peu à deviner certaines choses. C'est un manga qu'on aime ou qu'on déteste. Pour ma part, j'adore.

A noter qu'il a été partiellement adapté en film d'animation, dispo sur Netflix, racontant la rencontre avec les Electro-Pêcheurs, une petite civilisation que Killy croise rapidement au cours de sa route.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité