Vos avis et tests sur les jeux vidéo d'hier et d'aujourd'hui
#398310 par Goldlink
24 Juin 2017, 07:50
J'ai récemment décidé de donner une chance à Hydlide (1984), la version Famicom (portée en 1989), et grand bien m'en a pris. Je suis agréablement surpris qu'un A-RPG aussi méconnu et antique soit aussi intéressant.

Image

Le système d'expérience est épuré mais parfaitement huilé : gagner de l'expérience (vie et force) en combattant des monstres. Certains monstres cessent de donner de l'expérience à partir d'un certain niveau, ce qui pousse à explorer d'autres environnements pour découvrir des monstres plus forts.

Les commandes sont très simples et pourtant riches de possibilités. Il faut maintenir le bouton A pour passer en mode "attaque" et foncer dans les ennemis, mais pas n'importe comment. Il faut les attaquer par derrière ou sur les côtés car, en mode attaque, le personnage est très vulnérable aux attaques frontales de l'ennemi. Si on relâche le bouton A, on repasse en mode "défense" où l'on est beaucoup moins vulnérable. Chaque combat est donc un habile ballet autour de l'ennemi pour parvenir à l'attaquer dans le bon sens et éviter de se faire attaquer sur les côtés ou par derrière, ce qui vous causera des dégâts fatals. En fait, ça m'a rappelé la mécanique de Witch & Hero et Fairune sur 3DS, que je pensais alors originale et que j'avais trouvée très efficace ! Sauf que dans ces jeux là, le personnage prend systématiquement des dégâts, alors qu'on peut complètement les éviter dans Hydlide en contournant bien l'ennemi. Pour récupérer de la vie, c'est très simple : il suffit de se reposer dans un environnement "plaine" uniquement.

Comme si cette richesse de gameplay n'était pas suffisante, on gagne au fur et à mesure des pouvoirs magiques, déclenchables avec le bouton B, dont le pouvoir suprême, Flash, qui détruit tous les ennemis à l'écran. Encore une fois, on pense à Witch & Hero qui propose la même fonction.

2 ans avant Zelda, Hydlide propose également un monde ouvert incitant à l'exploration et ponctué de grottes/donjons qui a beaucoup influencé Miyamoto pour la création d'Hyrule. Et encore une fois, j'ai trouvé un monde similaire dans Fairune qui me semble maintenant n'être qu'un lointain rejeton de Hydlide.

Je n'ai pas encore terminé le jeu, mais je pense que j'ai bien avancé, ayant acquis suffisamment d'expérience pour atteindre le niveau 9 et avoir découvert toutes les magies. J'ai hâte de poursuivre avec ce grand-père du RPG qui a décidemment beaucoup à nous apprendre à nous autres gamers du 21ème siècle ! ^^

Image
#398328 par NanarLeRenard
24 Juin 2017, 17:47
Ca a l'air mignon tout plein, en effet!

'SPOIL': Vue d'ensemble des maps du jeu, libre à vous de retenir à la tentation de cliquer.
http://shrines.rpgclassics.com/nes/hydl ... orld.shtml
http://shrines.rpgclassics.com/nes/hydlide/map.shtml

...
Je pense ne pas avoir tout vu non plus, j'ai pris deux liens à la louche pour me faire une idée.

Agréable à découvrir, je testerai à l'occasion. :)

Je trouve, en revanche, que les donjons de Zelda sont bien plus développés (et pour cause, ils sont en réalité mathématisés et générés de façon procédurale). Là, on est très proche des donjons des autres jeux-vidéo de l'époque.

Merci pour la trouvaille et le partage!

EDIT : à vue de nez, ça me fait penser aussi à Quest For Camelot (1998)... Dans la façon dont tu en parles. Mais en général les gens n'aiment pas! :<
Et il est tout de même assez éloigné de ce jeu Famicom ; je dis jute ce qui passe par ma tête de newbie.
#398340 par Goldlink
24 Juin 2017, 23:11
Les donjons de Zelda et la map de Zelda sont bien plus développés, les mécaniques de jeu aussi, rien à voir ! Miyamoto a transcendé tout ce qui se faisait en A-RPG à l'époque, ça va sans dire.
Je viens de battre les boss de fin et de finir le jeu. Je me suis vraiment creusé la tête pour trouver la bonne stratégie pour battre Varalys, qui a l'air impossible à battre de prime abord, tellement il semble fort. Mais en fait, il suffisait de l'attaquer en mode "défense" et de se laisser le temps de récupérer de l'énergie, et surtout d'avoir pensé à aller chercher le "médicament" dans un coffre apparu après l'assèchement de la rivière. Au regard d'aujourd'hui, il n'y a pas de quoi être impressionné par ce jeu. Il est rudimentaire et très peu explicite pour un joueur de 2017. Il y a de nombreuses choses à effectuer qui ne vont pas de soi et qui demandent beaucoup de recherches et de tentatives, un peu comme le premier Zelda en fait. C'est une constante des jeux de l'époque. Pourtant, remis dans le contexte de 1984, ce jeu est véritablement impressionnant et préfigure beaucoup de choses à venir dans le RPG japonais en général. Je suis vraiment heureux de l'avoir parcouru, rien que pour l'intérêt historique !
#398392 par Goldlink
25 Juin 2017, 21:13
Oui j'ai regardé, je connaissais le film, mais pas le jeu. J'ai loupé la génération Game Boy Color. Les animations sont inexistantes sur Hydlide, là on voit clairement le personnage sortir son épée ou le bouclier. Mais y'a quelque chose de ressemblant.
Pour une leçon de game design , c'est sûr que c'est inspirant ! Le jeu pose des bases très impressionnantes pour 1984, à une époque où le monde ne connaît à peu près que Pac-Man et Donkey Kong. ;)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité